Brullend Staal

14,00

En stock

Le secret le moins bien gardé d’Amsterdam revient à Unknown Precept avec son album tant attendu et sa première sortie solo depuis la célèbre cassette Divine Bovine. Inspiré d’une soirée passée dans un restaurant à côté d’un chantier de démolition de voitures, les débuts d’Eindkrak sur vinyle font écho au son lointain de l’acier écrasé et des voitures pressées en cubes. Tout ce bruit, combiné au goût de la bonne cuisine italienne, a conduit aux onze morceaux qui composent le bien intitulé Brullend Staal (approximativement traduit en acier qui pleure). Une balade tranquille sur des tôles froissées, les relents acides du métal oxydé et l’odeur de l’essence. Des voix inaudibles et déformées comme étouffées par le cliquetis et les cheminées des usines sidérurgiques. Le premier long métrage d’Eindkrak parle de l’inquiétude faite de ferraille fondue et redressée. Un vacarme retentissant et tumultueux en quelque sorte. Essayez de manger de bons gnocchis en écoutant ça, et vous verrez de quoi il s’agit.

1.

O, Tuin! 01:59

2.

Night-Time Rabbi 05:52

3.

Semjon 04:47

4.

Vrijwel Nihil 03:25

5.

Three Parts Shell 02:19

6.

Tapping with the Fan 02:33

7.

Sal’s Dronken Kop 03:40

8.

Deine Kuh 04:18

9.

Holy of Holies 01:53

10.

Enter Sandwichman 05:35

11.

Dona Nobis Pacem 01:55

Poids 235 g
Dimensions 40 × 40 cm
Type d'objet

Vinyle

Auteur

Maison d'édition

Date

Langue

Tirage

300