Kaleidoscope #28

15,00

En stock

Le nouveau numéro 28 de KALEIDOSCOPE (automne 2016), présentant une nouvelle structure éditoriale avec Myriam Ben Salah en tant que nouvelle rédactrice en chef et Alessio Ascari passant au rôle d’éditeur et directeur créatif.

Ce numéro de lancement, lancé à Londres pendant la Frieze Week, est accompagné d’un ensemble de deux superbes couvertures. L’un présente la sensation américaine Jordan Wolfson, qui fait également l’objet de notre vaste section MONO (avec une séance photo originale de Jason Nocito). Balançant entre ambition et ambiguïté, la production de Wolfson suscite constamment la réflexion depuis plus d’une décennie et est sur le point d’être célébrée par une exposition marquant sa carrière au Stedelijk Museum d’Amsterdam. Pour cette occasion, Jordan s’entretient ici longuement avec la réalisatrice du Stedelijk, Beatrix Ruf, tandis que le rédacteur new-yorkais de KALEIDOSCOPE, Alexander Shulan, discute de son mélange mystérieux d’humour absurde, de spectacle et de désir, canalisant une souche sombre dans la culture américaine.

La deuxième couverture en édition limitée – imprimée à 500 exemplaires bientôt disponible uniquement dans certains magasins – présente une image inédite de l’emblématique photographe new-yorkais Ari Marcopoulos. Montrant un détail de la porte du studio new-yorkais de David Hammons, le cliché est un puissant indice d’un état d’urgence actuel. Comme le montre le mieux la série de Marcopoulos, la section VISIONS devient de plus en plus un site de contributions radicales, spécialement commandées par des artistes et des créateurs qui façonnent et perturbent notre paysage visuel. Il s’agit notamment d’un dialogue visuel entre le cinéaste Kahlil Joseph et la photographe Deana Lawson; un hommage au designer français Pierre Paulin créé par le singulier polymathe Shawn Maximo (texte de Julia Trotta); un entretien avec le créateur de mode Nhu Duong (par Christie Chu) accompagné d’une séance photo originale par Ilya Lipkin; et d’autres contributions exceptionnelles des artistes Darja Bajagić, Georgi & Ketuta Alexi-Meskhishvili, Korakrit Arunanondchai (texte de Carol Yinghua Lu) et Julie Verhoeven (interview de Francesca Gavin).

Dans la section d’ouverture de HIGHLIGHTS, 12 profils comptent pour le meilleur de la saison: Katja Novitskova (par Samuel Leuenberger), Tamara Henderson (par Jesse McKee), Jeffrey Joyal (par Maxwell Smith-Holmes), Donna Huanca (par Gerardo Contreras) , Metrograph (par Christopher Schreck), Camille Blatrix (par Ruba Katrib), Kelly Akashi (par Franklin Melendez), Bury Me With The Lo On (par Bonz Malone), Iiu Susiraja (par George Vasey), Krm Mooney (par Jeanne Gerrity), Venus Lau (par Daniel Ho) et Stuart Middleton (par Matt Williams).

Suite à un projet de recherche en cours et assez personnel, la nouvelle rédactrice en chef Myriam Ben Salah édite l’enquête MAIN THEME de ce numéro consacrée au désorientalisme, ou à la déconstruction d’une esthétique préconçue du Moyen-Orient. Mettant en vedette une génération d’artistes utilisant des récits alternatifs et un nouveau langage visuel pour défier les questions de représentation de la région et les attentes placées sur leur production, cette section se compose de deux entretiens, avec les artistes Sophia Al-Maria (par Asad Raza) et Meriem Bennani (par Martha Kirszenbaum); deux essais, ArabPop (par Andrew Hammond) et Medya (par Hito Steyerl); l’étude de cas du magazine / collectif influent Bidoun (par Myriam Ben Salah); et une table ronde de jeunes artistes et praticiens, dont Slaves & Tatars, Fatima Al Qadiri et Tala Madani.

Les numéros à venir verront l’arrivée de nouvelles voix dans notre section de clôture de REGULARS, en commençant ici par le conservateur new-yorkais Piper Marshall, qui a rejoint les rangs pour des «conversations bon marché» indispensables, et Alessio Ascari, sondant les lignes floues du règne visuel dans une nouvelle série intitulée «Visualiser». Pour nos chroniques en cours, Fredi Fischli et Niels Olsen s’entretiennent avec le photographe conceptuel Christopher Williams dans le cadre de la série «Pioneers»; dans «Futura 89+», Hans Ulrich Obrist et Simon Castets (avec Katherine Dionysius) interviewent le jeune artiste Jasper Spicero; Jeffrey Deitch se souvient de la légende punk Alan Vega dans sa chronique «Renaissance Man»; Fiona Duncan médite sur l’Armée d’Amour d’Alexa Karolinski et d’Ingo Niermann dans le cadre de «Pro / Creative»; et enfin, dans «What’s Next», nous attendons avec impatience la saison avec la directrice des arts de Kickstarter, Victoria Rogers.

Poids 900 g
Dimensions 22 × 28.6 cm
Directeur(s) de publication

Maison d'édition

Date

Langue

Format

Nombre de pages